Interne

Publié le 09/07/2018

Un toit pour tous : des clubs leviers de performance

Un toit pour tous expérimente le management collaboratif à travers la création de club, comme celui qui réunit les managers de l'entreprise.

3 « clubs » viennent d’ouvrir à Un toit pour tous. D’un genre un peu particulier, ils proposent aux collaborateurs de s’initier à de nouvelles pratiques managériales. L’entreprise y encourage la coopération à tous les niveaux. Un management collaboratif qui a déjà fait ses preuves dans d’autres sociétés d’Habitat en Région.

Casser les codes

Cette méthode inédite a été mise en place chez Un toit pour tous sous l’impulsion de Philippe Parnet, nouveau directeur général délégué depuis mars 2018. L’entreprise est alors au croisement de plusieurs changements, aussi bien en interne qu’en externe à travers les mutations que vit le logement social. « Il fallait casser les codes » précise-t-il. « Nous avons décidé de créer des clubs pour sortir des schémas classiques, devenus insuffisants pour insuffler la transversalité nécessaire au nouveau projet d’entreprise. »

Trois clubs sont donc créés :

  • le club des managers, réservé aux managers pour les familiariser à l’accompagnement au changement. Ils forment le premier cercle de la transversalité recherchée par l’entreprise.
  • le club de proximité, dédié aux collaborateurs de terrain travaillant souvent de manière isolée (gardiens, employés d’immeubles, personnel d’entretien). Ils s’y réunissent pour échanger de manière très directe et créer du lien entre eux.
  • le club innovation, qui réunit des collaborateurs volontaires issus de divers métiers. L’objectif est de dynamiser l’innovation de l’entreprise et permettre l’émergence de nouvelles idées.

Savoir-être ensemble

Le mot « club » n’a pas été choisi au hasard. Il conjugue les idées de communauté et celle d’un savoir-être ensemble. Au sein de ces clubs, les barrières hiérarchiques tombent et les métiers se mélangent. Même la direction générale s’efface pour mieux laisser les rênes aux collaborateurs eux-mêmes. « Nous avons défini un cadre et fixé des orientations, mais pour le reste nous souhaitons privilégier l’autonomie et la responsabilisation. » explique Philippe Parnet.

Les trois clubs fonctionnent autour des préceptes fondateurs du management collaboratif : la confiance, la liberté d’action, la coopération et la convivialité. L’objectif est d’impliquer directement les collaborateurs dans la stratégie de l’entreprise et forger un collectif paré à répondre aux nouveaux enjeux.

La première fois des managers

Vendredi 22 juin, lorsque les 35 managers sont invités au musée de la Romanité à Nîmes, ils ne savent pas encore à quoi s’attendre. Réunis pour la première fois dans ce cadre inhabituel, ils s’interrogent. Puis progressivement l’ambiance se détend grâce à l’intervention des cinq animateurs. Eux-mêmes managers de l’entreprise, ils ont reçu un mandat de 6 mois pour initier de nouvelles pratiques avec leurs collègues, notamment à travers ce type de rencontres.

Le club des managers d'un toit pour tous réuni autour des 5 animateurs, eux-mêmes managers.

Au programme : briser la glace. Faire connaissance autrement pour mieux travailler ensemble. Les activités de l’entreprise sont également abordées dans le cadre d’un atelier de type « world café ». Autour des animateurs, les groupes échangent à propos de sujets opérationnels : l’immobilier, le service au client, la proximité, la finance et la communication. Chacun est alors libre de prendre la parole, poser des questions et donner ses idées pour améliorer ou développer l’activité concernée.

La première édition de ce club est une réussite. Guillaume Tardieu, responsable marketing et communication était l’un des cinq animateurs. Il revient sur cet événement : « Malgré les appréhensions du départ, tout le monde s’est finalement pris au jeu. Les retours que nous avons reçus des participants sont très positifs et du côté des animateurs nous avons déjà identifié des axes de travail pour nos métiers respectifs ».

En effet, sous couvert de convivialité et de mise en scène décalée, ces moments de collaboration s’avèrent finalement enrichissants pour tous car tous les sujets y sont traités de façon objective et différemment du format classique des réunions entre pairs.

Des nouvelles méthodes en écho avec le Groupe

La transformation qui est à l’œuvre chez Un toit pour tous fait écho à la stratégie « Grandir ensemble » du Groupe Habitat en Région. Des pratiques similaires sont déjà à l’œuvre dans d’autres entreprises, comme à la S.A HLM de l’Oise qui a récemment embarqué tous ses collaborateurs dans le mode projet.

A Nîmes c’est une nouvelle page qui s’ouvre. Chaque club pose ses jalons. Des debriefs sont organisés à l’issue des rencontres et des restitutions finales des travaux entamés sont planifiées. La démarche reste encore ciblée sur certains sujets mais les nouvelles pratiques sont appelées à durer et surtout, chaque collaborateur est invité à y prendre part. Les animateurs seront régulièrement renouvelés via un tirage au sort ou un appel à candidature. Une façon aussi d’infuser la dynamique dans toutes branches de l’entreprise.

Filiales
Membres
Votre navigateur n'est pas à jour !

Votre navigateur ne permet pas l'affichage du site, veuillez le mettre à jour. Mettre à jour maintenant

×