Aménagement

Publié le 16/05/2017

Logirem : Carré Saint Lazare, aménagement d’un quartier au cœur de Marseille

intérieur d'îlot

Logirem démontre l’envergure de ses compétences d’aménageur urbain en acquérant au cœur du 3e arrondissement de Marseille 8 000 m² de terrains anciennement détenus par la Banque Postale pour y aménager un véritable morceau de ville en 10 immeubles et plus de 200 mètres de façades regroupant de multiples services.

Un programme emblématique de la requalification du quartier

Qualifié de « locomotive de la dynamique urbaine à l’œuvre boulevard National et au-delà » par Lisette Narducci, la maire des 2e et 3e arrondissements, ce projet d’aménagement prend place sur un territoire qui connait aujourd’hui une profonde mutation. Situé au cœur du 3ème arrondissement de Marseille, un des quartiers majeurs de l’histoire industrielle et ouvrière de la cité phocéenne, il apporte de la continuité entre différents pôles de renouvellement urbain : à l’est, le projet Euroméditerranée, la plus vaste opération de réaménagement urbain de l’Europe du Sud, et, à l’Ouest, le pôle culture et médias de la Friche Belle de Mai. Il jouxte en outre la Gare Marseille Saint Charles et le principal campus de l’Université des sciences d’Aix-Marseille.

Un projet global, à l’écoute de la pluralité des besoins

Générationnelle, sociale, fonctionnelle, patrimoniale… le Carré Saint Lazare est un concentré de mixités. Pour y parvenir, Logirem a fait le choix de partenariats multiples pour offrir un large panel de services à tous les habitants. Le programme mêle ainsi des logements en accession, du locatif privé, du locatif social, une résidence étudiante, une résidence d’appartements aménagés pour les seniors, associés à une offre de services adaptés, mais comprend aussi une crèche, un espace d’accueil et d’activités ouvert aux seniors et à des structures associatives, un commerce alimentaire et un parking souterrain de 370 places et plus de 300 m² de parc 2 roues.

Oeuvre de l'artiste Étienne Rey, Incidences.

Dans le prolongement de Marseille Provence 2013 - Capitale européenne de la culture, Logirem a, par ailleurs, souhaité intégrer dans ce programme une œuvre artistique. Elle en a confié le pilotage et l’appel à projet à sa Fondation. Lauréat du concours, l’artiste Etienne Rey y explore la relation entre espace, perception et lumière.

Qualité architecturale et qualité de vie

Un soin tout particulier a été porté à l’architecture des deux immeubles d’habitations. Conçus par les architectes Daniel Deluy et Rémy Marciano, ils mettent en scène une architecture de boulevard, réinterprétant, dans une écriture contemporaine, l’esprit des immeubles du 19e siècle. Ilot végétalisé, normes BBC, logements traversants, balcons, halls sécurisés, le programme offre par ailleurs des prestations de qualité.

 

Pour en savoir plus : www.logirem.fr

Filiales
Membres
Votre navigateur n'est pas à jour !

Votre navigateur ne permet pas l'affichage du site, veuillez le mettre à jour. Mettre à jour maintenant

×