Habitant

Publié le 09/07/2018

Erilia : Samia ZIADI à la Viste, la République au dessus de tout

« République » est un événement manifeste et engagé, imaginé par Samia Ziadi et soutenu par Erilia, acteur majeur de l’habitat social.

Quel point commun entre le logement social, une jeune artiste marseillaise, une robe monumentale et la République ? De prime abord aucun et pourtant toutes les pièces du puzzle se mettent logiquement en place à la lumière de l’événement audacieux qui a ouvert les festivités des 60 ans d'Erilia le 31 mai dernier à la résidence de La Viste dans le 15ème arrondissement de Marseille.

Le concept ? Organiser un événement conjuguant mode, musique et slam conclut par la révélation d'une robe monumentale symbolisant la République, conçue par la styliste Samia Ziadi à partir de t-shirt usagers, sur la façade de l'un des immeubles de la Viste. Une robe qui s'afficherait un peu à la manière d'un tifo descendant du virage nord du stade Vélodrome. Mais un tifo ayant du sens et voulant réunir tous les habitants de cette cité multi-ethnique, dans les bras fédérateurs de la République.

L'idée du projet a germé dans l'esprit de Samia Ziadi après les attentats de 2015. Arrivée très jeune à Marseille, elle s'est rapidement faite remarquer grâce à son approche pluridisciplinaire et politique de la mode. Elle détourne et interroge le sens du vêtement à l'aune d'une mixité sociale et religieuse confrontée au drapeau français. Un pari audacieux sur un sujet particulièrement sensible. Il n'en fallait pas davantage pour que Erilia, ainsi que le centre social Del Rio, décident de soutenir son projet.

Dotée d’une manche monumentale d’une hauteur de 4 étages, la Robe Républicaine a été réalisée à la main à partir de t-shirts offerts par les habitants, Le Relais et des artistes passionnés de renommée internationale.

UN SOUTIEN FINANCIER ET LOGISTIQUE

Comme l'explique Éric Pinatel, Directeur Général d'Erilia : « La priorité d'Erilia, comme du Groupe Habitat en Région, c'est la cohésion sociale. Notre but est de faire rentrer dans nos résidences des projets qui n'ont pas l'habitude d'y figurer. Que ce soient des activités culturelles, sportives ou éducatives, qui dépassent notre simple rôle de logeur. Aussi, soutenir ce projet était pour nous une évidence. C'est une jeune artiste et c'est surtout une idée ambitieuse qui porte la République et ses valeurs. Or ce sont des valeurs que nous défendons et promulguons au quotidien ».

L'aide d'Erilia s'est manifestée par un soutien financier et logistique allant de l'identification de l'immeuble idéal, en passant par la mise en contact et l'accompagnement avec le centre social, ainsi que l'obtention des autorisations nécessaires au projet et la communication auprès des locataires. C’est ainsi que les locataires ont immédiatement été associés au projet en participant aux ateliers de peinture, couture et écriture sur les valeurs de la République.  Outre Erilia et le centre social Del Rio, d'autres acteurs ont contribué à la réussite de la manifestation, et notamment Stéphanie Calvino du collectif ANTI-FASHION, à travers un cycle de conférences qui s'est tenu à Marseille début juin, le centre de collecte Le Relais qui a fait don de nombreux T-shirts, et Generik Vapeur pour la gestion technique et logistique de l'événement.

Un événement qui illustre les priorités d'Habitat en Région

La robe républicaine par Samia Ziadi, jeune artiste française, depuis toujours intriguée par le vêtement et le style. Elle utilise la mode comme un vecteur porteur de messages.

Liberté, égalité, fraternité, ces mots qui collent aux frontispices des bâtiments nationaux ont parfois du mal à s'exprimer dans le quotidien. C'est particulièrement le cas dans une cité sensible comme La Viste. Mounir Ghares, Directeur du centre social Del Rio, situé en plein cœur de la cité, décode parfaitement les enjeux qui sous-tendent cet événement : « Le fait de dire au public d'ici, c'est aussi votre drapeau, votre marseillaise, vos couleurs, c'est très important. Les pousser à s'approprier ses valeurs et les symboles de la République peuvent leur permettre d'être mieux intégrés, même si nous sommes dans un quartier enclavé avec une population qui cumule les difficultés ».

Ces propos s'inscrivent au cœur des enjeux qui dictent la politique du groupe Habitat en Région : la cohésion sociale, la défense des valeurs de la République et l'intention de placer l'habitant au cœur de tout. Et Éric Pinatel d'ajouter : « Pour nous, innover, oser, impliquer les habitants dans l'amélioration de leur cadre de vie et les actions qui le permettent, ça fait partie de notre ADN. Il était de ce point de vue très important que le centre social, ainsi que les jeunes du quartier contribuent à cet événement. Par leur implication, leur engagement, les habitants nous ont donné envie de recommencer ». Encore une fois Mounir Ghares abonde : « Il y a eu beaucoup d'échanges. Au fur et à mesure que les ateliers de préparation du projet se déroulaient, il y avait de plus en plus de monde. Comme si chacun comprenait mieux chaque jour l'importance qu'un symbole bleu, blanc, rouge s'invite dans le quartier ».

A Samia Ziadi de conclure par le biais du poème qu'elle a consacré à l’événement en s'adressant à la République : « Je t’ai fait venir là où on ne vient plus, là où on y croit plus, là où on ajuste son voile d’espoir tous les jours. »

Filiales
Membres
Votre navigateur n'est pas à jour !

Votre navigateur ne permet pas l'affichage du site, veuillez le mettre à jour. Mettre à jour maintenant

×